Le vieux chêne

J’ai écrit ce poème il y a déjà longtemps, je voulais le mettre en lumière puisque l’amour et le respect des arbres, comme de toute la nature, sont toujours très importants pour moi, et font partie de l’essence de ma créativité.

J’ai donc travaillé ces mots en chancelière, en cherchant la finesse dans les ornements, telle une dentellière… J’ai utilisé des encres acryliques et ma propre encre ferro-gallique, fabriquée à l’atelier, pour les ornements… Le cadre, une fois le texte fini, mesure 40 X 50 cm

le chêne Anne Bernard Calligravures

Et encadré

le chêne encadré Anne Bernard Calligravures

Publicités

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑