Jamais trop tard

Dernière née de l’atelier, une citation qui me touche et, comme toujours, porteuse d’espoir, de l’écrivaine George Eliott.

Je l’ai calligraphiée en chancelière, et travaillée de nombreux graphismes. Ce sera la première d’une grande série très colorée, n’hésitez pas à me donner votre avis.

50X35 cm, sur ancien papier Ingres

jamais-trop-tard-anne-bernard-replonges

 

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑