Fresque en Ehpad

Hier était un jour plus qu’agréable, hier je finissais une série de 8 séances à l’hôpital de Cluny, partagées entre deux groupes de 8 personnes. Des hommes, des femmes, tout jeunes dans leurs sourires, tout fiers de leurs 80 à 97 ans. Un peu gênés au début de devoir prendre un crayon ou un pinceau, un peu confus de ne plus savoir, ou juste d’imaginer ne plus savoir.

Arriver dans ces groupes demande toujours un peu d’aplomb, on ne propose pas comme ça à ces anciens de « faire de l’art », les moqueries et soupirs arrivent vite. Il faut alors user de toute sa bienveillance pour faire comprendre que le projet n’est pas de s’exposer dans un musée, mais bel et bien de s’amuser…

J’ai donc proposé un sujet qui me semblait propice à l’expression: « Qu’y a t’il derrière la fenêtre? » Derrière ces carreaux vitrés, chacun peut imaginer, ou se souvenir, quelque chose à regarder, autre chose que l’extérieur du bâtiment, autre chose que l’habitude… Nous avons discuté, longuement, les uns les autres, cherchant doucement les souvenirs heureux d’anciennes maisons, de ruelles devant l’appartement, d’animaux, de personnes aimées. Et peu à peu les images se sont imposées, permettant la discussion et l’émergence du passé, permettant de connaître une vie parfois lointaine.

J’ai préparé des formats avec 4 carrés et des montants autour, que les résidents ont peints avec des couleurs vives. Ensuite chacun a pu dessiner, peindre, tracer, imprimer, selon ses capacités, ses images intérieures.

Avec ces 16 fenêtres colorées, j’avais pour but de créer une fresque. J’ai donc collé les peintures sur deux planches, qui viendront égayer les entrées des deux étages. On en est fiers, chacun a pu exprimer son plaisir d’avoir pu créer, d’y être arrivé, malgré les tremblements, les doigts douloureux, la fatigue. Et surtout, qu’est ce qu’on a ri! Imaginez ce plaisir de rire des erreurs ou des blagues, de peindre une vache rose à points gris alors qu’elle partait pour être marron, comme la si bien connue avant.. Qu’est-ce qu’on se prive quand on ne va pas discuter avec nos anciens, on rate ces moments de joie, de tristesse parfois, mais surtout de lâcher prise sur le temps et les moments passés…

Au final, ils vont tant me manquer….

Exposition Regards

Comme certains le savent, en parallèle de mon travail de calligraphe, j’interviens au foyer les Luminaires de Charny les Maçon. Au sein d’un atelier d’arts plastiques, je propose aux résidents de s’exprimer grâce à la peinture, au dessin, à la photo, à la sculpture parfois… Et leurs créations font l’objet d’une grande exposition.

L’atelier déco et collages seront présents aussi.

Regards… Le regard que nous portons au handicap mental, que nous leur faisons sentir, qui blesse parfois. Le regard qui s’ouvre devant l’art, qui franchit ces frontières, et nous montre ces personnes comme elles sont, des créateurs.

Venez partager ces couleurs et émotions, ouvrir votre regard, de vendredi à dimanche. Je vous ouvrirai la porte et aurai le plaisir de vous faire visiter…

À bientôt

Séance multi générationnelle

D’un côté des résidents de l’Hôtel-Dieu de Bourg, de l’autre une classe de CM1, enfin la moitié… Et le but: rassembler ces deux générations pour une séance de calligraphie, toujours autour du projet « abécédaire » dans un cahier, et des mots sur la citoyenneté.

La séance de vendredi a été chaleureuse, et productive. J’avais placé chaque résident avec un ou deux enfants, et proposé à ces différents groupes de chercher et de calligraphier des mots sur la citoyenneté. Les conversations se sont vite animées, tout le monde a trouvé des mots, il fallait ensuite trouver l’orthographe, ce qui fut facile pour nos aînés, respectueusement écoutés par les enfants.

Hotel dieu Bourg Anne Bernard REPLONGES_153050Hotel dieu Bourg Anne Bernard REPLONGES_153016Hotel dieu Bourg Anne Bernard REPLONGES_153000Hotel dieu Bourg Anne Bernard REPLONGES_152919Hotel dieu Bourg Anne Bernard REPLONGES_155202Hotel dieu Bourg Anne Bernard REPLONGES_155236

Le résultat est intéressant: les pages ont pris vie avec les lettrines décorées, les mots calligraphiés et décorés. Comme j’avais récupéré des anciens tampons d’imprimerie, tout le monde les a utilisés pour orner le cahier.

hôtel dieu anne bernard_110809hôtel dieu anne bernard_110801hôtel dieu anne bernard_110741

J’ai adoré cette séance intergénérationnelle, et vu les sourires à la fin de la séance, je ne dois pas être la seule! Vendredi prochain deuxième séance avec les mêmes personnes, j’ai vraiment hâte, et cette fois nous travaillerons à une lettre pop up.. que je vous montrerai.

 

Attrape rêves mandala

mandala attrape rêves Anne Bernard_150436

Pour un projet à la MDS de Mâcon, dans lequel un groupe de femmes va travailler sur le titre de leur groupe, j’ai imaginé un attrape rêves façon mandala. Mon idée était que ce groupe leur apporte soutien, projets, amitiés, donc un peu de rêves pour l’avenir. D’où l’envie d’illustrer le nom dans un attrape rêves, au lieu d’une affiche classique. Chacune créera son objet, et insérera ensuite des plumes en papier sur lesquelles seront inscrits des mots en rapport avec le groupe. Comme des promesses.

En illustration voilà mon modèle, qui sert de base à ce projet. Mais il n’est pas fini, manquent les plumes et suspensions. Dans un autre article je posterai les premières esquisses des femmes du groupe de la MDS.

mandala attrape rêves Anne Bernard_150530mandala attrape rêves Anne Bernard_150455

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑